lumière du réel

site promouvant l'information des parties cachées de la réalité
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ovni géant de 400 km : phénomène identifié

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 13
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Ovni géant de 400 km : phénomène identifié   Mer 8 Aoû - 13:58



OVNI géant de 400 km : phénomène identifié


   Le sujet à commencé par un reportage diffusé le 26 janvier 1999 sur la 13ème chaine chilienne (nommée UCTV à l'époque, teletrece aujourd'hui).

Voici ci-dessous la vidéo du reportage.
https://www.youtube.com/watch?v=pTjl9jFGMjs
lien de secours :
https://www.youtube.com/watch?v=Vu-s3Bjo0QM

Ainsi donc pour synthétiser, les photos satellites de deux dates différentes montreraient un ovni de 400 km de diamètre. La première datant du 17 juillet 1992, prise supposément par le satellite GOES-8 (selon le reportage). Ci-dessous une capture de la vidéo



ici une image recomposée à partir de deux autres de meilleure qualité que la capture vidéo :


l'autre réalisée par le satellite GOES-8 le 4 juillet 1996 (à 20H45 UTC)

ici une capture de la vidéo :

ici l'image plus étendue au Nord :


   Au fur et à mesure des années, plusieurs autres images semblables de dates différentes se sont rajoutées et ont alimenté cette théorie d'ovni géant. Mais avant de multiplier les exemples, voyons déjà de quoi il retourne pour ces deux là. J'ai recherché les documents originaux autant que possible car il n'y a aucune étude sérieuse sans vérification des sources. En effet il importe de savoir qu'un document est véridique et n'est pas un montage, qu'il n'a rien de frauduleux en lui-même, outre l'interprétation qui en est donnée. D'autre part avoir les documents d'origine ou les plus proche de l'original est un gage de meilleure qualité, et donc de meilleure fiabilité pour l'analyse.

   Déjà une première remarque de taille. Pour le 17 juillet 1992 il ne peut s'agir du satellite GOES-8 puisque celui-ci n'a été lancé que le 13 avril 1994. C'est donc une grosse erreur qui met à mal la crédibilité et le sérieux du reportage. J'ai donc fait des recherches pour retrouver l'image d'origine. Et j'ai obtenu (avec pas mal de difficultés) les clichés du prédécesseur de GOES-8 : GOES-7, en service le fameux 17 juillet 1992.

Il y a bien eu ce jour là cette forme, visible sur deux prises de vue à deux heures différentes :

- l'une prise à 21h01, avec le dit ovni dans le quart Sud-Ouest, visuellement au dessus du pacifique.



- l'autre à 22h01, où il est cette fois du coté de l'Argentine.



   Comme le satellite suit la rotation terrestre pour rester toujours à la même longitude et latitude du globe, il est difficile d'estimer si l'objet (si c'en est un et pas un artéfact quelconque dans l'image) s'est vraiment déplacé ou pas. Car rien ne permet d'affirmer qu'il se trouve juste au dessus de la Terre et pas bien plus loin ou plus près du satellite. Au contraire un gros objet massif de 400 km de diamètre situé à moins de 1000 km de la surface de la Terre, ça aurait eu de multiples conséquences physiques qui n'auraient pas pu passer inaperçu... et faute de voir une ombre projetée sur la Terre, il n'est pas possible d'affirmer que l'ovni est vraiment juste à proximité de celle-ci.

   Hélas pour cette période il n'y a apparemment pas de prise de vue disponible dans le spectre du visible, ainsi on doit se contenter d'une partie du spectre infrarouge. Ce que l'on peut constater, c'est que les images de ce satellite ne concordent pas avec celle du reportage. Ce n'est pas le même point de vue, bien que l'on retrouve le même schéma nuageux à proximité de l'Amérique du Sud (en bas à droite). A voir comment les limites sinueuses du Chili et de l'Argentine à peine visibles sur l'image du reportage se situent par rapport à la courbure du globe, j'ai déterminé que la longitude du satellite est à 50° Ouest. C'est la longitude de Météosat-3 qui jusqu'au 31 janvier 1993 se trouvait sur cette position. Voici une image réalisée par ce satellite dans le spectre infrarouge entre 17h00 et 17h30 UTC :

(cliquer sur l'image pour afficher en pleine résolution)

"spoiler source:
 

   Cela coïncide très bien, néanmoins le dit ovni n'apparaît pas sur les archives. Il est possible que l'image du reportage ait été prise entre 16h30 et 17h00 (le satellite met 30 minutes à réaliser une image complète de la terre avec cette résolution) car malheureusement les données de cet horaire ne sont pas dans ces archives.


   Pour la vue satellite GOES 8 du 4 juillet 1996 en revanche, l'image concorde et chacun peut constater que cette forme apparaît sur l'image d'origine. De plus nous avons non seulement l'image dans les spectres infrarouges mais aussi (et c'est là que ça devient intéressant) celle du spectre visible (bande 1). Voici une animation que j'ai réalisé pour prouver la concordance. L'image infrarouge est sur fond blanc (j'ai encadré l'image du reportage par une bordure rouge), celle du visible est celle où la Terre apparaît sur un fond noir (évidemment).



source pour l'image en bande 4 (infrarouge) :
https://inventory.ssec.wisc.edu/inventory_old/image.php?sat=GOES-8&date=1996-07-04&time=20:45&type=Imager&band=4&thefilename=goes08.1996.186.204514.INDX

source pour l'image en bande 1 (spectre du visible) :
https://inventory.ssec.wisc.edu/inventory_old/image.php?sat=GOES-8&date=1996-07-04&time=20:45&type=Imager&band=1&thefilename=goes08.1996.186.204514.INDX

A partir de là, bien que l'image soit en teintes de gris et pas en couleurs, il convient d'aborder l'hypothèse que ce qui à priori est un objet visible (car il l'est à priori) soit la Lune.


Voici l'image (cliquer dessus pour l'afficher à pleine résolution) :

(l'image d'origine est anamorphosée mais j'ai rétabli les bonnes proportions)

Pour plus de commodité j'en affiche un extrait montrant ce qui ressemble à la Lune :


ici avec un meilleur contraste pour mieux distinguer:


Ci dessous une véritable photo de la pleine Lune pour comparer :


Mise en parallèle des deux et similitudes :


   Et en effet, on retrouve de manière frappante les motifs des masses de cratères sombres de notre satellite naturel. Certains ont exclu que cela puisse être la Lune du fait que sur l'image le contour de cette forme n'est pas un cercle mais une ellipse. Cependant il faut savoir comment les images sont obtenues par le satellite avant d'opposer cet argument. Car le satellite scanne par bandes horizontales et constitue ainsi l'image bande par bande, ainsi une bande ne montre pas la situation à l'exacte même heure que la précédente, mais avec un tout petit décalage. Or, la Lune se déplace mais surtout la Terre tourne sur elle-même. Comme le satellite suit le mouvement de rotation de la Terre, observant toujours la même zone de celle-ci, il n'y a pas de décalage visible pour la Terre, mais il y en a pour un objet céleste situé à 400 000 kilomètres qui lui va se déplacer sur l'image.

Voyez un exemple ci-dessous (cliquer dessus pour afficher à pleine résolution):


Voilà la différence, sachant que cela peut être accentué ou atténué en fonction de la vitesse d'acquisition de l'image par le satellite. L'illustration utilisée ici provient du satellite GOES 13 qui est un satellite beaucoup plus récent et ici l'effet est très atténué :


Vous retrouverez la source et les explications officielles ici :
http://cimss.ssec.wisc.edu/goes/blog/archives/2106

Voyez à quel point l'effet est marqué pour le satellite GOES-8 :

source de l'image d'origine :
http://goes.gsfc.nasa.gov/pub/goes/goes8.moon.20sept94.jpeg
le précédent lien semble inaccessible, je renvoie donc aux archives web de la page internet :
https://web.archive.org/web/20170113165114/http://goes.gsfc.nasa.gov/pub/goes/goes8.moon.20sept94.jpeg

Encore une autre preuve que la Lune apparaît déformée ainsi sur les images de ces satellites géostationnaires :
https://www.eumetsat.int/website/home/Images/ImageLibrary/DAT_IL_00_10_12.html

Maintenant le coup de grâce à la théorie de l'ovni de 400 km :

   La preuve qu'il s'agit bien de la Lune et pas d'un OVNI se grimant en Lune, est que la Lune à ces dates passait précisément aux endroits respectifs des différentes prises de vues satellites. Cela se vérifie avec le logiciel d'astronomie célestia. En rentrant les positions satellites correctes et la bonne heure UTC, la position de la Lune coïncide (en prenant en compte le fait qu'il faut au satellite quelques dizaines de minutes pour scanner toute la terre).

   L'orbite de GOES-8 est entre 36151 et 36197 km de rayon, donc pour positionner correctement la vue (navigation, aller à...) l'objet c'est la Terre, on va rentrer la moyenne : 36174 km. Etant géostationnaire, il est censé être toujours au dessus du même point situé sur l'équateur mais en réalité la position du satellite varie (il trace des 8 au dessus de la surface de la Terre). Il peut aussi être repositionné à différents endroits en fonction des nécessités (le météosat-3 par exemple a été affecté à différentes longitudes au cours de sa vie). Le lien ci-dessous permet de rechercher les images d'archives des satellites GOES, et cela nous donne aussi les informations sur la position réelle du satellite en longitude et latitude de chaque prise de vue.
http://inventory.ssec.wisc.edu/inventory/#search

(à l'occasion vous remarquerez que sur certaines images il y a des données erronées générant des lignes incohérentes dans l'image sans que ça n'aie quoi que ce soit à voir avec un OVNI...)

   Pour la vérification sur Célestia, il n'y a ensuite plus qu'à régler la date et l'heure (en temps universel). On peut ainsi vérifier que pour chacune des dates suivantes (liste non exhaustive) la Lune passe effectivement dans le champs de vision des satellites aux heures indiquées. Encore une fois il faut savoir prendre en compte le fait que pour constituer une image entière du globe terrestre il s'écoule une demie-heure entre le début et la fin du scan donnant l'image.

Liste de dates, heures et satellites (et téléchargement de l'image en lien) :

cliquer ICI pour dérouler:
 


   Il faut remercier Jérôme Bellayer, dont l'article de juillet 2005 plus exhaustif apporte davantage d'éléments et d'explications, répondant à tous les autres arguments qui prétendent nier qu'il s'agit de la Lune. Aussi j'invite à en prendre connaissance :
http://www.unice.fr/zetetique/articles/JB_ovnis_geants/index.html


   En conclusion le sujet de l'ovni de 400 km est doublement faux, d'abord parce qu'il s'agit bien de la lune, et parce qu'en plus l'objet ne fait pas 400 mais 3475 km de diamètre.
Alors que le reportage date de 1999, en 2000 cette conclusion était déjà bien documentée, notamment par la réponse officielle de la NOAA. Voir ce site en espagnol :

http://www.lavozlibre.cl/ufo/ufo/index.html#Agradezco%20sus%20comentarios

   L'ufologue francophone patrick Gross dans un premier temps pensait qu'il ne pouvait pas s'agir de la lune. Néanmoins il a ensuite changé d'avis (c'est tout à son honneur d'avoir révisé publiquement sa position en reconnaissant l'erreur), constatant que lorsque la Lune passe effectivement dans le champs de vision d'images officielles, son apparence sur les images dans les bandes spectrales du visible et infrarouge correspondent à ce que l'on peut constater sur les images du reportage. C'était en 2001... voir la fin de l'article.
https://ufologie.patrickgross.org/htm/goes99.htm

   Et pourtant une quinzaine d'années plus tard, juste parce que c'était passé à la télé (comme si vu à la TV = vrai...), ces images complètement dépassées continuent d'être présentés comme des preuves d'ovnis géants de 400 km de diamètre par différentes personnes, dont monsieur Jacques Grimault (notamment lors de sa conférence de mai 2015 à Rouen). Ce dernier se targue d'être un expert de ces sujets avec 40 ans d'expérience (sic) alors que de toute évidence il reprend ce qu'on trouve le plus facilement sur internet, sans creuser davantage et n'apporte ici rien de neuf. L'image du 21 novembre 1999 (lien dans la liste plus haut) montre pourtant dans le spectre visible une très belle Lune parfaitement reconnaissable. Mais c'est seulement l'image infrarouge que monsieur Grimault présente bien sûr... Pire, dans sa conférence il invite à se foutre ouvertement que cela puisse être la Lune, faisant passer cela pour risible. Ils s'évite ainsi opportunément d'avoir à présenter des éléments valables démontrant ce qu'il avance, à savoir que ce serait un vaisseau-mère extraterrestre en forme de soucoupe volante de 400 km. Ce faisant c'est en réalité de ses auditeurs et lecteurs dont il se paie la tête en faisant ses affaires avec des fables grotesques. Si dans ce genre de conférence ou de présentation excluant commodément tous les arguments et preuves gênantes il est facile de paraître crédible devant un public déjà acquis à ce genre de thèses, lui comme d'autres perdraient toute crédibilité en étant confronté à de vrais experts.

Malgré tout, ceux qui se rendent compte de la tromperie sont inéluctablement toujours plus nombreux avec le temps, et une fois enrichis de la véritable connaissance, ceux-là ne se feront plus aussi facilement avoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumieredureel.kanak.fr
 
Ovni géant de 400 km : phénomène identifié
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De multiples témoins d’un phénomène OVNI en Argentine
» OVNI - E. T: Révélations sur des phénomènes inexpliqués
» La bible et les ovnis: Révélations et Interprétation
» Petite question...
» Un ovni filmé par une équipe TV au brésil.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lumière du réel :: Regard contradicteur-
Sauter vers: